Les langues et dialectes du Moyen Age Les langues et dialectes du Moyen Age

Langues latines ou romanes


À la fin du quatrième siècle, les populations de l'empire romain parlent pour la plupart le latin vulgaire, différent du latin écrit. Notons que vulgaire est utilisé ici dans son sens premier, "vulgus": le peuple. Les langues "romanes", l'italien, le roumain, le catalan, le français, l'espagnol et le portugais dérivent de la transformation du latin vulgaire.
En France, l'évolution du latin parlé amène la division linguistique suivante: la langue d'oïl, racine du français moderne pratiquée dans le nord par les trouvères, dont les premiers remontent au milieu du XIIième siècle et la langue d'oc, utilisée par les Troubadours (dialecte provençal) dès la fin du XIième siècle. Ces deux noms "Oc" et Oïl" viennent de la façon dont on dit "oui" dans les deux langues.

La langue d'Oc


Occitanie
Langue provençale-Lou Prouvençau
La Provence: sa géographie, sa langue
Le francoprovençal par la linguiste Henriette Walter

La langue d'Oïl


Ensemble des dialectes que l'on parlait au nord d'une ligne Poitiers-Grenoble. Les principaux sont:

Langues celtiques



Le breton, langue celtique


Langues germaniques

(en préparation)

[Retour au menu principal]


Capturé par MemoWeb ŕ partir de http://www.cssh.qc.ca/projets/carnetsma/Languesdialectes.html le 19/04/98